TOP
Sous le Manteau - SLM - Vapeurs Diablotines eau de parfum
Sous le manteau

Vapeurs Diablotines – Sous Le Manteau

Vous voulez séduire. Vous préférez davantage dominer, vous êtes plutôt émotionnel(le)e et impatient(e), voire impulsif. Vous préférez les notes animales, et avez une faiblesse pour le safran. Selon le test « Quel elixir pour (vous) séduire? » disponible sur le site Internet de Sous le Manteau (SLM), l’eau de parfum Vapeurs Diablotines vous est destinée. Nathalie Feisthauer a ainsi imaginé pour la maison Sous le Manteau un parfum oriental et épicé, envoûtants, érotique, tout en restant chic. Elle s’est appuyée pour l’occasion sur l’ouvrage de François Laurent Marie Dorvault, L’Officine ou Répertoire général de pharmacie pratique paru en 1844.

Sous le Manteau - SLM - Vapeurs Diablotines eau de parfum

Vapeurs Diablotines s’ouvre de manière assez franche sur des notes d’agrumes (bergamote et mandarine), réhaussées notes de coriandre. Cette ouverture évoque par certains aspects des officines de pharmacie d’antan, à l’époque où les pharmacien composaient eux-même leurs remèdes. Cet atmosphère médicinale se poursuit en cœur. Des notes de clou de girofle se font très persistantes. Trop peut-être, d’autant que l’eugenol, nom de l’essence de clou de girofle, rappelle l’odeur des cabinets dentaires. Cette note est accompagnée de feuilles de laurier, d’encens et le géranium. Enfin, en fond, Vapeurs Diablotines joue pleinement la carte des notes animales, avec le castoréum et un très beau musc. Ce fond se compose également de cèdre, de vétiver, patchouli, d’un accord ambré composé de vanille et de ciste-labdanum et d’une pointe de safran.

Sous le Manteau - SLM - Vapeurs Diablotines eau de parfum

Crédit photo : slm.paris

Difficile d’imaginer que ce parfum puisse lever les inhibitions de son ou sa partenaire et l’encourager à se soumettre, conformément à la promesse initiale de SLM. Pour autant, Vapeurs Diablotines pourrait séduire celles et ceux qui ont apprécié Mortel de Trudon ou Marquis de Sade d’Etat Libre d’Orange, quoique chacun de ses parfums propose sa propre recette en matière de rapport de domination. Quoiqu’il en soit, même si ce parfum n’a pas forcément les effets escomptés, on ne peut nier son intérêt olfactif.

Carte d’identité olfactive

Notes de tête: bergamote, mandarine, coriandre
Notes de cœur: clou de girofle, laurier, encens, géranium
Notes de fond: cèdre, patchouli, vétiver, musc, vanille, benjoin, fève de Tonka, opoponax, castoreum, styrax, ciste, accord animal

Tarifs

Flacon vaporisateur de 50ml pour 105,00€ et 100ml pour 145,00€

L’auteur

Nathalie Feisthauer est parfumeuse chez Symrise depuis 2008. Elle travaillait auparavant pour Givaudan. Elle est l’auteur des 5 premiers parfums de Sous le manteau: Poudre impériale, Vapeurs diablotines, Cuir d’Orient, Fontaine royale et Essence du sérail. Elle a aussi signé: Série 8 Energy C (avec Antoine Lie) de Comme des Garçons, L’Eau des Merveilles d’Hermès (avec Ralf Schwieger) ou encore Pélargonium d’Aedes de Venustas.

La Marque

Sous le Manteau (ou SLM) est une jolie marque de parfums de niche co-fondée par Olivia Brandsbourg. Son catalogue se compose actuellement de cinq parfums: Poudre impériale, Vapeurs diablotines,  Cuir d’Orient, Fontaine royale et Essence du sérail.  Cette maison propose des parfums de niche, inspirés des traités de pharmacie anciens et plus particulièrement des formules imaginées pour augmenter le désir. SLM retranscrit ainsi des recettes de philtres aphrodisiaque pour créer des parfums éveillant les sens.

Sous le Manteau - SLM - Vapeurs Diablotines eau de parfum

slm.paris

«

»

Laisser un commentaire